Page des présidents

SOCIETE HISTORIQUE DE MORSANG-SUR-ORGE


Morsaintois et Essonnien d'adoption, Charentais de naissance, Vendéen d'origine, André Bourgoin, est né à La Rochelle en 1933. Géomètre-expert DPLG, il a d'abord réalisé des remembrements ruraux dans le sud-Vendéen, plaine de Luçon, basse vallée de la Sèvre et de la Vendée : l'Aiguillon et l'Ile d'Elle (qui n'est plus une île depuis mille ans). Optant pour la fonction publique comme ingénieur des collectivitées territoriales, il a entièrement effectué sa carrière dans la Région parisienne (Morsang-sur-Orge, Service des Eaux de la banlieue de Paris, Savigny-sur-Orge). C'est en fin de cette carrière qu'il a commencé à s'interesser à l'histoire locale, publiant La vigne et le vin à Savigny-sur-Orge, chronique d'une culture locale disparue, Morsang-sur-Orge rues et lieux-dits, étude toponymique, et La dynastie Vigier, histoire d'une famille d'origine cantalienne et des plus modestes, enrichie au début du XIXè siècle, anoblie par Louis-Philippe et propriétaire, un temps des deux châteaux de Savigny.

C'est en 1994, que André Bourgoin, crée la Société Historique de Morsang-sur-Orge.

En 1999, Alain Rivière, prend sa succession.

Alain Rivière est également Morsaintois et Essonnien d'adoption. Né à Blanc-Mesnil en octobre 1946, son père géomètre du cadastre muté à Bellegarde-du-Loiret dès le printemps 1947, il passe toute sa jeunesse dans le Loiret. Il étudie au lycée de Montargis, puis à la faculté d'Orléans. En 1966 il embrasse une carrière d'informaticien à Paris, dans le milieu de l'assurance, puis depuis 1986, dans le monde bancaire. Son milieu familial comportant de nombreux artistes amateurs, musiciens et peintres, il a toujours entretenu de nombreuses passions (voir son site personnel Alain Rivière).
Il rencontre Mireille Janelle, dans les moments agités de mai 1968, qu'il épouse un an après en mai 1969. Mireille et Alain, tous deux passionnés d'histoire, habitent à Paris, puis à Viry-Chatillon de 1971 à 1989. A partir de 1989, ils quittent Viry pour Morsang, où très vite ils fréquentent Morsaint-Art, le château de Morsang-sur-Orge, ses diverses activités culturelles, riches à Morsang, et s'interrogent sur le passé du Château. Ayant trouvé peu de choses écrites sur son histoire, et sur Morsang, ils commencent des recherches. C'est alors qu'ils rencontrent André Bourgoin.

Retour